Découvrir Quézac

A voir et à découvrir

Situé à l'entrée des Gorges du Tarn et au coeur du Parc National des Cévennes, la commune de Quézac est riche de sites et d'activités à découvrir : La montagne, les grands espaces, les falaises et la rivière offrent de nombreuses possibilités d'activités et de sports de pleine nature (canoë kayak, parapente, escalade, promenades à cheval, VTT...).

Quézac est à proximité de grands chemins de randonnées (GR) : Stevenson, Saint Guilhem et Urbain V (GR 670) dont ce dernier passe à Quézac et propose également de nombreuses possibilités de promenades et randonnées (Sentier des 2 ponts, sentier des rives du Tarn, Tour du Méjean...) ainsi que plusieurs sites historiques.

Visites guidées de Quézac

Quézac en Lozère

En période estivale, des visites guidées du village de Quézac sont organisées tous les jeudis après midi. Vous serez accompagnés par un guide Conférencier de l'association En Chemin.

L'eau de QUEZAC

L’eau de QUEZAC connue depuis la nuit des temps pour sa richesse en fer (eau naturellement colorée) et ses vertus digestives est exploitée depuis 1995.

Captée sur la rive gauche du Tarn, l’eau gazeuse est mise en bouteille dans l’usine située sur la rive droite à MOLINES.

Visites guidées

Du 15 juin au 15 septembre des visites guidées, à partir du bâtiment d’accueil, situé à la sortie du pont à droite, font découvrir le site ancien et nouveau de puisage de l’eau et conduisent à la visite de l’usine.

Le Pont de QUEZAC

Pont Gothique de Quézac Lozère

Le pont de QUEZAC est un des rares ponts gothiques encore en service.

Bâti dans la première moitié du quinzième siècle sur les itinéraires conduisant hommes et marchandises de FLORAC à MILLAU et les transhumants des bas pays du Languedoc vers les pâturages d’estive de la haute Lozère. Il permettait aussi aux nombreux pèlerins venus célébrer la vierge noire de franchir le Tarn sans risque de noyade comme à l’époque où la rivière était traversée par un gué parfois dangereux.

Sa silhouette en dos d’âne surmontée, au sommet, d’un arceau, dernier reste d’une chapelle dédiée à Saint Joseph, lui confère une élégance remarquable.

Plusieurs fois endommagé par les crues d’une violence extrême, classé monument historique, il est aujourd’hui l’objet de soins attentifs qui devraient conduire à sa restauration.

L'église de QUEZAC

L’église gothique qui abritait la statue de la vierge qui selon la légende avait été découverte dans un champ labouré a subi, durant les guerres de religions et durant la Révolution Française, de graves dommages.

Seul le porche conservé est classé monument historique. La statue de la vierge vénérée présente a remplacé la première détruite. Elle est encore l’objet d’un pèlerinage accompagné d’une procession le premier dimanche du mois de septembre.

Javillet

Situé sur un éperon rocheux à mi-distance du Tarn et du Causse Méjean, le village ruiné de Javillet s’est installé sur le site d’un « castrum » défensif à l’entrée des gorges. Il n’en reste aujourd’hui que des ruines et un point de vue panoramique sur la vallée.

A partir de la place de l’église (place Plagnes), Javillet constitue le but d’une agréable randonnée de 2 heures.